MOZART : LES TROIS DERNIERES SYMPHONIES
CONCERT / DIMANCHE 18 JUIN 2017 A 21H
A LA SALINE ROYALE


N°39 K 549 / N°40 K.550 / N°41 K. 551 « Jupiter »

Mozart compose ces symphonies en moins de deux mois durant l’été 1788, période de grande détresse financière et morale à laquelle il fait face par une activité créatrice rare. Si la 40ème peut laisser transparaître un certain désespoir, les deux autres ne portent pas de trace de ses tourments.
Elles ont été composées en vue d’une série de concerts publics à la suite desquels Mozart a ajouté des clarinettes dans la 40ème. Cette version aurait été dirigée à Vienne par Salieri que l’on a tendance à considérer, à tort, comme l’ennemi juré de Mozart.
Si le nom de Jupiter peut symboliser la « perfection divine » de la 41ème symphonie, la 40ème, à l’instar de la 5ème symphonie de Beethoven, n’a jamais cessé de séduire toutes les générations depuis sa création.

 

resa en ligne